INTRUSIONS 0-1
Prononcer : "zéro moins un"
1er au 22 décembre à Montbéliard


[catalogue en ligne]

[programme complet au format pdf Ó tÚlÚcharger (32 Mo)]

L'art numérique, dans ses manifestations les plus récentes, montre combien il est possible de réconcilier le public avec les pratiques artistiques contemporaines. Procédant par infiltrations du tissu urbain, INTRUSIONS 0-1 se présente comme une tentative inédite d'échapper à l'événement pour promouvoir une présence, permanente et ponctuelle, de la création dans la ville. Ce n'est plus tant une "exposition" qu'une "activation" des lieux qui, détournés de leur usage premier -site de location automobile ou cinéma, boutique ou lieu institutionnel- deviennent autant de passerelles entre le public et les positions les plus avancées de la création contemporaine.
INTRUSIONS 0-1 se présente donc comme une préfiguration de ce que sera l'action d'Ars Numerica dans son contact permanent avec la cité. Au-delà des effets d'annonce, des artistes au travail exigeant viennent, de France mais aussi d'autres continents, pour nous faire partager leurs interrogations.

La Vague de Thierry Kuntzel laisse au corps le temps de lire, alors que Scott Snibbe retrace à l'infini les frontières inéluctables qui séparent, malgré eux, les individus. Jim Campbell nous rappelle combien le quotidien s'estompe en une évocation troublante et diffuse de la mémoire du présent, Romy Archituv nous entraîne dans des paysages ou l'espace et le temps se fondent dans une perspective dépliée qui froisse et fige la contemplation.

De manière complémentaire à ces invitations exceptionnelles proposées par Maurice Benayoun en coopération avec le CITU, Ars Numerica présente EXTENSIONS 0-1 au Cinéma le Parvis, dans le Hall de la Communauté d’Agglomération et dans celui de la Mairie d’Audincourt : un ensemble, proposé par Jean-Baptiste Barrière, d’installations interactives accompagnant la présence d'artistes et de scientifiques qui viennent, le temps d'un atelier (Immersion, du 29 novembre au 10 décembre à Numerica), partager leur expérience et donner l'occasion de vivre, en temps réel, la création en mouvement.